La collégiale Notre-Dame-en-Vaux à Chalons en Champagne (51000)

Publié le par Bertrand de Marseivilla

En plus de son étonnant musée du cloitre, la ville de Chalons possède un autre joyau de la fin du XIIe siècle, qui plus est classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. Les vitraux XVIe-XIXe et les décorations posterieures ne seront là encore pas prisent en compte dans cet article, il faudra vous rendre sur place pour les admirer.

L'église Notre-Dame-en-Vaux fut  construite à partir de 1157 à la place d'un édifice antérieur qui s'etait éffondré. Sa construction s'acheva en 1217. Commencée en style de transition, elle fut terminée en style gothique. Bien que restaurée au XIXe, elle conserve en grande partie son apparence d'origine. Le cloitre Notre Dame la jouxtait du coté nord.

Elle mesure 20*67m et les flèches (ajout posterieur à la construction) culminent à 65m de haut.
La nef possède deux galeries de circulation superposées et une rangée de fenêtres hautes. Les piliers portent des chapiteaux ornée de feuillages, de tête de monstres et de têtes humaines.

Le choeur et l'abside ont une élévation semblable  à celle de la nef, mais des colonnes rondes remplacent les piliers. l'entrée de l'abside portent deux statues de Aaron et Moïse. Les croisillons avec leurs fenêtres basses en plein cintre et leurs rosaces sont les parties les plus anciennes de l'église, les trois fenêtres hautes sont gothiques.

Sous la tour sud se trouvent deux chapiteaux remarquable en forme de harpies et un masque dont les narines laissent sortir des feuillages.

Dans la chapelle nord on peut voir 6 petits vitraux médaillons du XIIe siècle restaurés recement.

Le porche coté sud a été martelé à la revolution mais on devine encore vaguement un christ en gloire entre les symboles des quatre évangélistes.

D'après le fascicule distribué par l'office du tourisme et la ville de Chalons, La collégiale Notre-Dame-en-Vaux, non signé.
Clichés : Bertrand Guérin

Publié dans Architecture

Commenter cet article