Compte rendu : Briey, 22 juin 2008.

Publié le par Godefroy de Nancey


Le 22 juin, nous avons fait une fête médiévale à Briey. La veille au soir, chargement de la camionnette et fête de la musique... Le lendemain matin, à 7 heures, nous avons terminé de charger ce que nous n'avions pas pu mettre dans la camionnette la veille au soir à cause de la fête de la musique. Puis nous sommes partis, pleins d'entrain, vers Briey...
Nous arrivons sur les lieux de la fête une heure et demie plus tard. Nous prenons place dans les beaux jardins de la sous-préfecture, à l'ombre des arbres, à côté de la troupe co-organisatrice, la confrérie de la hache.

Une fois installés, nous nous costumons. Le temps s'annonce radieux, ce dont nous nous réjouissons, mais nous formulons quelques inquiétudes sur la chaleur écrasante qui semble s'anoncer...
Puis, peu avant 10 heures et demie, pendant qu'une partie d'entre nous reste sur le campement pour le surveiller, une autre partie se rend place de la mairie pour prendre part au défilé. Nous avons donc parcouru les rues du vieux Briey (fort pentues par ailleurs !) avec les autres troupes présentes, dans une ambiance bon enfant et au son des chalumeaux et des tambours ; le public n'était malheureusement pas au rendez-vous, et nous n'avons croisé que de rares riverains dans les rues désertes, entre 10 heures et demie et 11 heures...

Une fois rentrés, nous nous préparons à accueillir le public. Mais là encore, nous ne rencontrons presque personne...

Qu'à cela ne tienne, nous trouverons du public l'après-midi, nons disons-nous ! Hélas, le ciel se couvre dangereusement et quelques premières gouttes nous font craindre la pluie, voire même, peut-être, l'orage... Heureusement, la pluie ne s'est jamais réellement déclarée, et les gouttes disparaissent, sans pour autant dissiper les nuages gris...

Nous occupons alors notre fin de matinée sans public par de menues activitées de campement. Jehanne d'Essey s'occupe de la cuisine pour le repas de midi...

... Halvard, notre insgenior, qui avait réalisé une superbe maquette de mangonneau au 1/50e, teste sa maquette et se réjouit de la portée de son engin : en taille réelle, il tirerait à environ 200 mètre ! La réeussite est totale !

... quant à moi, je vais faire un tour dans le marché médiaval qui a pris place dans les rues du vieux Briey. Les commerçants craignent de devoir remballer plus tôt que prévu à cause de la météo...

Mais heureusement, les sombres nuages de mauvaise augure finissent par se dissiper, le soleil revient... et le public aussi !

Après un très bon repas préparé par Jehanne, notre cuisinière, et par Philippe, nous accueillons le public à notre habitude, en présentant nos stands, notre matériel, les métiers et l'artisanat médiéval... Comme d'habitude, nombre de personnes du public se montrent fort intéressés par cette approche pédagogique, peu présente par ailleurs en fête médiévale.

A 14 heures et à 17 heures 45, comme prévu sur le programme, nous investissons la lice pour nous livrer à des combats à l'épée. Entre ces deux horaires, outre la tenue des stands, on pouvait voir Tristan et Yvain, qui s'entrainaient à l'épée et à l'écu en vue de prochains combats...


 A côté de nous, nos voisins de la confrérie de la hache prenaient eux aussi régulièrement la lice pour se livrer à des combats enflammés, dans le cliquetis des armes, faisant voler les coups et les épées, ou faisaient tirer leurs couleuvrines... Bref, les jardins de la sous-préfecture ont été animés cet après-midi-là par des spectacles hauts en couleurs, pour le plus grand plaisir du public !

Tout au long de l'après-midi, nous avons finalement eu du beau temps, et ce n'est qu'au moment de tout ranger que les nuages gris ont repointé leur nez... sans nous arroser finalement ! Un vrai jeu de cache-cache, quoi !

Bref, une bonne animation, malgré quelques passages à vide, et où la météo s'est finalement rangé de notre côté après quelques hésitations. En repartant, nous sommes passé une dernière fois devant la très belle église de Briey du XIIe siècle, puis nous sommes rentrés chez nous, contents de notre animation et la tête pleine de souvenirs plaisants et pittoresques...

Rendez-vous maintenant pour la prochaine animation, où je peux d'ors et déjà vous annoncer que nous verrons du pays...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article